Histoire de la Compagnie du Catogan

Logo Compagnie du Catogan Créée en 2006 et dirigée par Gwenhaël de Gouvello, la compagnie du Catogan actuellement en résidence à Versailles propose un théâtre, où l'objet animé, mécanisé et manipulé est au cœur des spectacles et où, comédiens, plasticiens et musiciens travaillent ensemble pour porter au plus loin l'imaginaire. Beauté des images et grandeur des expressions sont la manière de décliner cette langue théâtrale. Notre théâtre, non naturaliste et souvent poétique, s'inscrit à la fois dans la création contemporaine que classique. Un travail artistique original, merveilleusement poétique et populaire. Depuis sa création, la compagnie du Catogan a réalisé différents types de spectacles: Feydeau, Labiche, Tirso de Molina, Chateaubriand, Peter Weiss, Kantor, Théophile Gautier, Voltaire, Benda, Schisgal et Sophocle... Love de Murray Schisgal et Antigone de Sophocle sont en tournée. Aujourd'hui, la compagnie présente cette saison sa nouvelle création : Ondine de Jean Giraudoux  avec un plaisir jubilatoire. Cette année, la compagnie avec Gwenhaël de Gouvello est à la direction du festival « La fête à Voltaire » à Ferney-Voltaire.

Extraits de la revue de presse des derniers spectacles de la compagnie

Une vision classique de Zadig, respectueuse du texte et de sa signification, le metteur en scène corrige avec intelligence, finesse et humour cette fidélité à Voltaire par un traitement parodique qui rend le spectacle très agréable et fort amusant. Le Figaro magazine par Philippe Tesson. La mise en scène est bourrée d'idées, multiplie gags et clins d'œil, frise souvent la farce. C'est coloré et vivant comme un livre d'images Télérama  Belle vitalité des comédiens Le nouvel Obs Un spectacle réjouissant, célébrant le rire sans pour autant ôter la vivacité de la critique morale du texte et ses perspicaces réflexions sur la destinée Le pariscope Une mise en scène ingénieuse, quarante chaises pour seul décor, les comédiens jouent avec elles comme un mécano, dans un registre burlesque. Ce spectacle est aussi un complément idéal pour des élèves de lycée. France Musique Le théâtre 13 met à l’honneur Voltaire avec une incroyable adaptation de Zadig.

Traitant le thème intemporel de la quête du bonheur, cette épopée fantastique réussit le pari de lier la réflexion au rêve, entraînant le spectateur dans un voyage spirituel et cocasse Théâtres.com Un pur bijou de théâtre, une histoire riche et inventive, incroyablement moderne, drôle, poétique, un conte philosophique pour tous, et une mise en scène de génie. Un fauteuil pour l'orchestre Pour tous ces comédiens réjouissants ainsi que cette adaptation originale et foisonnante qui revisite brillamment le chef-d'œuvre de Voltaire, "Zadig" est un spectacle ludique et intelligent à ne pas manquer. Froggy'y delight.

Deux heures de purs délices. Un travail de troupe unie et pleine d’entrain. Télérama Cette pièce propage une frénétique énergie dans laquelle les comédiens plongent avec une gourmandise manifeste. L’Humanité Ce travail est un formidable déclencheur d’imaginaire. Plaisir et enthousiasme garantis. Journal du Dimanche Le metteur en scène a traité le texte de Tirso avec une savoureuse effronterie Pariscope Ce siècle d’or espagnol révèle bien des trésors… Une bonne équipe de comédiens qui savent s’amuser et dont le plaisir est contagieux. Figaroscope On s’amuse énormément. Le nouvel Obs  La condition humaine dans tout son délire ! Magnifique, fragile et dérisoire. Attachez vos ceintures ! Tous excellents et débordant d'expressivité, les comédiens vous envoient du 100 % pur jus. Ouest France. Les membres de la compagnie du catogan ne manquent ni de souffle ni de dynamisme! Un spectacle de qualité qui a enchanté l'ensemble du public, les jeunes et les moins jeunes. La Dépêche. Une mise en scène échevelée et millimétrée de Gwenhaël de Gouvello ui semble avoir réglé chaque scène au métronome afin de ne jamais perdre le rythme endiablé. C'est la mine réjouie et le dithyrambe aux lèvres que le public a quitté les fossés après avoir fait un triomphe à la compagnie du Catogan. Sud Ouest. 

Traitée de manière légère et caustique, Mr Mockinpott se présente comme une farce habilement menée. Les comédiens endossent rôles et costumes, chantent, jouent, rient. Excellent. Tout comme la mise en scène et la scénographie, qui jouent d'un monde irréel et pourtant parfaitement ancré dans le quotidien. Journaux et origami à l'appui. Rue du théâtre.

Mr Mockinpott a obtenu une mention spéciale pour sa mise en scène par le club de la presse du festival off 2010.

  • Haut-de-seine
  • Versailles
  • Asnière-sur-seine
  • Molière
  • Adami
  • Fondation de France
  • Versailles Grand Parc
  • Réserve Parlementaire